Ignorer Navigation principale
Contenu de page

« Ce qui compte, c’est de prendre un risque de belle qualité. […] Le fait d’accepter toutes les propositions de l’autre, de dire oui, permet d’être là, simplement d’être là… Ensuite, seulement, on ajoute des contraintes […] Ce qui est important, c’est le goût du jeu : plus il y a de règles, plus on est libres. […] C’est comme un habit différent qu’on propose au public chaque soir : il y a des pans de l’habit qui sont sus, et d’autres qui sont totalement inconnus et imprévisibles.
Il faut aimer être « risquophile » ; aimer avoir peur ; être prêt à se jeter du haut d’une tour. L’impro apprend à être maintenant. C’est très important de jouer avec le maintenant, parce que c’est être ouvert à la surprise. […] C’est l’espérance de la chute, qui fait venir le public aux matchs d’impro… » Pierre Mifsud.

Sauvegarder cet événement

Événement sauvegardé