Ignorer Navigation principale
Contenu de page
Cet événement est terminé

Sauvegarder cet événement

Événement sauvegardé

« FACE CACHEE » de la complexité - Jean-Claude DECALONNE - "Finalement, la solution, c'était la Musique..."

Chaire Edgar Morin de la Complexité

Mardi 7 février 2017 de 12:00 à 13:00 (heure : France)

« FACE CACHEE » de la complexité - Jean-Claude...

Informations sur les billets

Type Fin Quantité
Admission générale Terminé Gratuit  

Partagez « FACE CACHEE » de la complexité - Jean-Claude DECALONNE - "Finalement, la solution, c'était la Musique..."

Description de l'événement

 


 

"Finalement, la solution, c'était la Musique..."

 

Jean-Claude Decalonne


 

Logo Essec Chaire Morin

 

C’était la pleine débâcle ! Quand l’économie mondiale s’écroulait, donnant une justification à la déliquescence de tout... Quand la misère culturelle révélait des artistes de bazar, quand les conservatoires perdaient lors de chaque rentrée de nombreux élèves... Longtemps, trop longtemps, la musique fut réservée à une élite... Tellement réservée qu’elle pouvait être triste, tellement sérieuse et contraignante que plus personne ne s’y intéressait.

Nous croyions tout savoir en matière musicale et nous avions, sans doute, oublié qu’il fallait transmettre de la manière la plus ludique qui soit, ne pas avoir peur de changer de méthode, utiliser de nouvelles pédagogies afin de remettre de la passion dans les projets artistique.

Nous avions oublié de redistribuer la chance !

Puis les classes orchestres sont arrivées, ont épanoui des enfants par classes entières, prouvant leur capacité à faire naître de nouveaux espoirs, de nouvelles façons de voir et de ressentir la Musique ; la méthode changeait, la manière d’enseigner s’adaptait aux enfants de l’époque, la notion de plaisir semblait réintégrer les apprentissages. C’était un nouveau chemin qui était emprunté par des pédagogues pionniers, découvrant à chaque pas les merveilleuses influences et les nouveaux atouts de ces pratiques artistiques et collectives.

Alors, dans certains établissements classés “prioritaires”, mais pas seulement, les équipes enseignantes ont vu des groupes entiers d’enfants et d’ados se transformer, s’épanouir, parfois même très rapidement s’intégrer à l’école et s’y sentir bien. Cela faisait tellement de bien que c’est à partir de là que l’idée de développer un dispositif est devenu légitime, et que l’indispensabilité de ces orchestres fut une évidence.

L’UTOPIE

Aujourd’hui, nous avons franchi l’étape d’après… En installant nos orchestres ou nos Maisons Passeurs d’Arts à proximité des écoles, en y mettant de l’intensité, l’utopie musicale démontre sa force incroyable, infaillible ! Nous savons aujourd’hui que la solution était toute simple : redonner à l'art et la culture leur importance véritable.

L’action de terrain effectuée par Passeurs d’Arts a été considérable et même si ses porteurs militants trouvent que les choses vont trop lentement, nous savons avec certitude que l’orchestre est le plus merveilleux outil social que l’homme ait à sa disposition.

 

Jean-Claude Decalonne, 

 Entrepreneur social, auteur, éditeur musical, grand communicateur, expert en organologie, concepteur d'événements musicaux, il est l'ami et le conseiller de nombreux artistes parmi ceux qui servent le plus intensément, le plus passionnément la Musique d'aujourd'hui.

Auteur dans le monde des spectacles avec chœurs, Jean-Claude Decalonne ne conçoit, ne crée qu'en Musique. Son écriture reflète une envie de convaincre le spectateur que la Musique est indispensable à la vie.

Ses connaissances instrumentales l'ont conduit à créer Feeling Musique, leader français dans la distribution des instruments à vent, où il a pu développer des concepts d'aide au développement des pratiques instrumentales. Son action lui a valu d’obtenir le Trophée National de l’Entreprise Citoyenne en 2016, au moment où il met au point avec son fils Laurent un procédé révolutionnaire d’harmonisation des instruments à vent.

Pour lui, la Musique possède les plus beaux atouts en matière sociale et, il le démontre, elle sauve !...

Son engagement dans diverses actions de développement de pédagogies collectives en secteurs défavorisés lui fait découvrir les valeurs socio-éducatives des arts dans leur globalité. L'Art possède une influence propre à transformer chaque être, et il défend l'idée que chaque artiste peut, devrait être un passeur, en particulier auprès de tous ceux qui sont exclus de tout ou en grande difficulté.

Il devient “Ashoka Fellow“ en 2009, est nommé Chevalier des Arts et Lettres en 2011, et son entreprise reçoit le Trophée National de l’Entreprise citoyenne en 2016.

Les arts sauvent ; ils doivent être accessibles à ceux qui en ont le plus besoin : enfants des zones prioritaires, handicapés, personnes démunies, âgées, enfermées, malades… C'est une philosophie véritable qui rassemble des acteurs de changement autour de lui. Des Maisons Passeurs d’Arts vont exister, partout où cela sera possible ; elles vont démontrer que l’art est le plus bel outil social dont l’homme dispose. 


 

 

 

La Chaire Edgar Morin de la complexité se propose de libérer les connexions et de fertiliser les frontières. 
Nombreuses sont celles que nous pouvons trouver entre vie professionnelle et vie personnelle, mais également de plus en plus fréquemment entre nos différentes vies professionnelles et vies personnelles. Nous démultiplions et transformons nos agendas en toiles d'araignées ou commodes à tiroirs.
Or bien souvent notre équilibre provient de cette multiplicité de facettes dans nos vie, tout comme les innovations et interconnexions fructueuses proviennent des zones de croisement entre ces différentes facettes. 
La Chaire souhaite mettre en valeur ces processus de fertilisation croisée afin de nous permettre d'identifier les moyens de maintenir nos équilibres tout en encourageant les transferts de compétences et de connaissances bénéfiques.

La Chaire propose ainsi un cycle de  « Faces cachées » : une succession de présentations atypiques de profils de praticiens et de professeurs dans toute la complexité de leurs activités personnelles et professionnelles. 

Le public, composé de collègues, d'académiques, de praticiens et d'étudiants pourra se projeter et retirer de ces leçons de vie certains outils et méthodes pour faire face à leur propre complexité. 

 



Des questions sur l'événement « FACE CACHEE » de la complexité - Jean-Claude DECALONNE - "Finalement, la solution, c'était la Musique..." ? Contactez Chaire Edgar Morin de la Complexité

Où et quand


ESSEC Business School
1 Avenue Bernard Hirsch
95021 Cergy-Pontoise
France

Mardi 7 février 2017 de 12:00 à 13:00 (heure : France)


  Ajouter à mon calendrier

Organisateur

Chaire Edgar Morin de la Complexité

Le management a fonctionné de longues années dans un contexte relativement aisé, où ont dominé des sciences de gestion peu « provoquées » par leur environnement. 

Le management ne peut désormais négliger la complexité propre à son environnement. En témoignent à la fois la radicalité et le caractère durable de la crise structurelle que nous connaissons sur tous les plans: naturel, économique, social et politique. Les divers plans de la réalité interfèrent, ils interagissent avec une intensité sans précédent les uns avec les autres, et provoquent l’émergence le plus souvent inattendue d’événements de plus en plus difficiles à anticiper. Si la conscience de la crise est bien présente désormais, ce n’est pas encore le cas pour les outils et le changement de regard nécessaire. 

Certaine qu’une difficulté reconnue est déjà à moitié résolue, l’ESSEC se devait de fournir à ses étudiants, partenaires et collaborateurs les moyens d’appréhender la complexité sous toutes ses formes pour en faire un atout. La chaire Edgar Morin de la complexité s’efforce de favoriser pour son public d’étudiants et de praticiens une réflexion de qualité et une liberté de choix et de décision indispensables à un humanisme renouvelé pour l’avenir.

  Contacter l'organisateur

Vous avez envie d'organiser votre propre événement ?

Rejoignez des millions d'autres personnes sur Eventbrite.

Connectez-vous ou ouvrez un compte

Pour acheter ces billets en plusieurs versements, vous devez disposer d'un compte Eventbrite. Connectez-vous ou ouvrez un compte gratuitement pour continuer.