Faut-il taxer les superprofits du carbone ?

Panneau des Actions

Les ventes se terminent bientôt

Faut-il taxer les superprofits du carbone ?

Mardi du Grand Continent à l'Ecole Normale Supérieure

Où et quand

Date et heure

Lieu

École Normale Supérieure 45 Rue d'Ulm 75005 Paris France

Carte et itinéraires

Comment s'y rendre

À propos de cet évènement

  • 1 heures
  • Billets électroniques sur mobile

Chargé de sens politique, et désignant une réalité difficile à appréhender, le terme de “superprofit” s’est imposé, depuis quelques mois, comme un enjeu majeur dans le débat public. Depuis l’invasion de l’Ukraine et l’entrée de l’Europe dans une guerre écologique où la question des ressources est devenue centrale, certaines multinationales de l’énergie ont vu leur chiffres d’affaires s’envoler.

Mais comment évaluer ces “superprofits” ? Comment les définir et les quantifier ? Alors que la question des “superprofits” constitue un élément alimentant la colère sociale en Europe, quels sont les leviers des Etats et de l’UE pour les taxer et les redistribuer ? À qui et où les taxes doivent-elles s’appliquer, afin de garantir leur efficacité ? Comment conjuguer cet impératif fiscal avec un contexte international sous tension, mêlant énergie, géopolitique et climat ?

À l’heure de la crise climatique, comment l’enjeu de la taxation des “superprofits” du carbone s’articule-t-il avec les impératifs écologiques de limitation des émissions de CO2 ? En quoi la prise de mesures fiscales à l’encontre de multinationales des hydrocarbures participe-t-il à l’effort global vers une transition écologique juste ?

Pour tâcher de répondre à ces questions, nous aurons le plaisir de recevoir :

Pascal Canfin, député européen, ancien Ministre délégué au développement, président de la commission de l'environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire et conseiller principal pour le climat du World Ressources Institute ;

Emilie Cariou, attachée fiscale à l'Ambassade de France au Royaume-Uni, ancienne députée de la Meuse et vice-présidente de la Commission des finances à l'Assemblée nationale ;

Antoine Lévy, économiste, post-doctoral fellow à l'Université de Berkeley ;

Gabriel Zucman, économiste, professeur assistant à Berkeley, professeur à PSE lauréat du prix du meilleur jeune économiste de France et co-directeur du World Inequality Lab. Il a récemment fait paraître un working paper sur la “Modern Excess Profit Tax” (Bluebery Planterose, Gabriel Zucman, and Manon François, septembre 2022)

La table ronde se déroulera à l’Ecole Normale Supérieure, au 45 rue d’Ulm, en salle Dussane.

La séance est ouverte à toutes et à tous mais les inscriptions sont obligatoires.

Les ventes se terminent bientôt