Émotions et urgence écologique : dépasser déni et anxiété pour agir

Informations sur l'événement

Partager cet événement

Date et heure

Adresse

Adresse

ESCP Europe

79 Avenue de la République

75011 Paris

France

Afficher la carte

Description de l'événement
Émotions et urgence écologique : dépasser déni et anxiété pour agir

À propos de cet événement

L’événement est COMPLET, vous pouvez cependant vous inscrire sur liste d'attente ici (https://frama.link/emotionsUEattente). Pour information l’événement sera retransmis en direct sur les réseaux sociaux (https://www.facebook.com/urgenceecologie/) et vous pourrez la retrouver en différé sur youtube (https://www.youtube.com/channel/UCzZh7gFtlwpmulHDf5ZmQwQ).

Conférence avec Christophe André, Delphine Batho, Sébastien Bohler, Charline Schmerber, Jean-Pierre Le Danff

« Bonjour Madame, je me permets de vous écrire car ma fille de 15 ans souffre de grande anxiété liée au changement climatique et à une éventuelle fin du monde quand elle sera adulte. Cela la terrifie » . Comment ne pas comprendre l’expression d’une forme d’angoisse existentielle liée à l’accélération du changement climatique et à l'effondrement des écosystèmes ?

Face à l’accumulation des faits sensibles (canicules, sécheresse, inondations, disparition des glaciers en montagne, modification rapide et perceptible de la nature autour de nous…) et des informations qui en amplifient le ressenti (incendies en Amazonie, fonte des glaces au Groenland, anéantissement de 80% des insectes, extinction massive de la biodiversité...), de plus en plus de personnes sont traversées par de puissantes émotions, consciemment ou non : peine pour ce qui disparaît, peur de ne pas être en capacité d'agir, angoisse quant à l'avenir, colère contre les autres ou contre soi-même, repli sur soi…. Ces émotions nous confrontent à notre vulnérabilité, nous plongent dans une sorte d’état pré-traumatique. Elles ébranlent notre vision du monde, nos certitudes et nos imaginaires. Ainsi, l’Association Psychanalytique Internationale a reconnu le changement climatique comme “la plus grande menace de santé publique du XXIème siècle”.

Les mécanismes automatiques de notre cerveau nous jouent aussi des tours et contribuent à ce « bug humain » face à la destruction du vivant. Ils peuvent nourrir un déni, qui peut être compris comme une stratégie de protection, non seulement de ses intérêts et son statut, mais aussi de son image de soi et du monde. L’évitement ou le déni de ces angoisses sont à l’arrière plan des positions climato-obscurantistes. On les retrouve par exemple dans les réactions violentes et misogynes qui taxent Greta Thunberg de "gourou apocalyptique", "Prix Nobel de la peur", “irrationnelle”, “illettrée”, “sadique”, “fanatisée”, “totalitaire”,...

Face à l’urgence écologique, il est donc essentiel pour agir d’aborder la dimension émotionnelle des transformations à opérer :

• Comment aider chaque citoyen.ne.s à mettre des mots sur ses émotions ? Comment apprendre à les accueillir pour ne pas ajouter à l’effondrement des écosystèmes un potentiel effondrement psychique ?

• Comment sensibiliser et préparer les professionnels de la santé à ces demandes ?

• Quels sont les mécanismes du déni, comment ne pas les entretenir ? Quelles stratégies peuvent construire les personnes engagées pour l’écologie pour déjouer le repli sur des positions climato-obscurantistes conscientes ou inconscientes ?

• Comment la construction et le déploiement d’un projet d’écologie intégrale doit-il travailler avec les émotions ?

Programme :

18h30 - Accueil

19h - Témoignages : Souffrir d'éco-anxiété

19h15 - Quelle est la genèse de ces émotions et comment en tirer parti ?

20h - Table ronde : Quels sont les mécanismes du déni, comment ne pas les entretenir, comment agir collectivement en tenant compte des émotions ?

21h - Échange convivial

Date et heure

Adresse

ESCP Europe

79 Avenue de la République

75011 Paris

France

Afficher la carte

Sauvegarder cet événement

Événement sauvegardé