1ers États généraux de la production audiovisuelle et cinématographique des Outre-mer
Ventes achevées
1ers États généraux de la production audiovisuelle et cinématographique des Outre-mer

1ers États généraux de la production audiovisuelle et cinématographique des...

Informations sur l'événement

Partager cet événement

Date et heure

Adresse

Adresse

c/o APICA. Centre Vaima

Boulevard de la Reine Pōmare IV

BP 381356 98718 Punaauia Tahiti

Papeete, Îles du Vent

French Polynesia

Afficher la carte

Amis qui participent
Description de l'événement

Description

Les 1ers Etats généraux de la production audiovisuelle et cinématographique des Outre-mer se dérouleront du 5 au 11 décembre 2016 en Polynésie française et réuniront les acteurs majeurs, privés et institutionnels, de chacun des départements et territoires ultramarins et les principaux experts métropolitains en la matière.

Les départements et territoires d’Outre-mer ont longtemps été tenus en marge des diverses politiques culturelles, entravant ainsi l’esprit d’initiative. L’élaboration puis la concrétisation de projets audiovisuels et cinématographiques sont d’autant moins aisées que les tarifs peuvent être plus attractifs sur les îles voisines qui attirent régulièrement de grosses productions.

Si la France est connue pour son système de production de films particulièrement volontariste et efficace, la réalité est différente en Outre-mer. L’implication des collectivités territoriales ne suffit pas à pallier les écueils esquissés. Par exemple, les producteurs ultramarins peuvent solliciter moins de guichets que certains cinéastes et producteurs vivant dans les pays du Sud qui arrivent à cumuler différents fonds de soutien (Fonds Sud, Fonds européen de développement, aides de l’Organisation Intergouvernementale de la francophonie, etc.).

Pour autant, ces constats ne doivent pas masquer les évolutions encourageantes en termes de production audiovisuelle et cinématographique en Outre-mer.

Régis selon des réglementations parfois différentes de la métropole, traversés par des thématiques et des réalités plus proches des îles environnantes, les Outre-mer paraissent sans cesse tiraillés entre la marge et le centre et doivent composer avec des réalités hétérogènes. Pourtant, à l’échelle de la Caraïbe, les Antilles françaises font preuve d’un dynamisme stimulant en termes de production audiovisuelle et cinématographique et de fréquentation des salles. Même constat concernant La Réunion à l’échelle de l’Océan Indien. Et le déploiement de conventions de développement audiovisuel et cinématographique sur d’autres territoires tel que la Polynésie française par exemple n’a pu que renforcer cette dynamique.

Bien sûr, les défis à relever restent importants : une production toujours erratique et manquant de moyens, des circuits de diffusion trop restreints …

Comment envisager durablement un développement pérenne de la filière audiovisuelle et cinématographique ultramarine ? Comment répondre aux attentes des diffuseurs tant locaux que nationaux et internationaux ? Quelles sont les actions qui doivent être mises en œuvre ?

Depuis 2013, les professionnels de l'audiovisuel polynésien se retrouvent avec leurs homologues des départements et territoires d'Outre-mer à l’occasion de marchés du film ou de festivals nationaux : le Sunny side of the doc, le festival de Cannes, le festival de la fiction tv de la Rochelle, etc.

Ces rencontres ont notamment permis de dresser un pré-état des lieux du secteur, de réfléchir aux enjeux et aux objectifs puis d'identifier des problématiques communes limitant le développement des filières audiovisuelles et cinématographiques dans leur territoire.

Sur cette base et après avoir rencontré une partie des membres du comité d'experts métropolitains pressentis, Christine Vial-Collet, présidente de l’Association des producteurs de cinéma et d'audiovisuel de Guadeloupe (APCIAG) et Christine Tisseau Giraudel, présidente du Syndicat de la production audiovisuelle en Polynésie française (Spapf) ont souhaité mettre en œuvre ce projet, en y associant les organisations professionnelles parmi les plus actives en Outre-mer.

C’est pourquoi, dans la perspective d’être une force de proposition quant au développement des filières audiovisuelles et cinématographiques ultramarines, les principales organisations fédérant les professionnels de l’audiovisuel et du cinéma en Outre-mer que sont l’APCIAG, la G-CAM, l’URPAC, le SPAPF et la SPICAM ont souhaité organiser les 1ers Etats généraux de la production audiovisuelle et cinématographique des Outre-mer.

Ceux-ci se dérouleront du 5 au 11 décembre 2016 en Polynésie française et réuniront les acteurs majeurs, privés et institutionnels, de chacun des départements et territoires ultramarins et les principaux experts en audiovisuel et cinéma métropolitains. L'organisation de cet événement a été confiée à l"APICA qui accueillera l’ensemble des comités de pilotage, d’experts et l’ensemble des auteurs, réalisateurs, comédiens, producteurs, diffuseurs, … ultramarins conviés à l’événement.

LES OBJECTIFS

  • Réaliser un état des lieux précis de la filière audiovisuelle et cinématographique en Outre-mer,
  • Permettre à la plus grande majorité des acteurs de la filière audiovisuelle et cinématographique ultramarine de s’exprimer sur leur avenir,
  • Identifier les atouts et les points bloquants au développement de chaque département et territoire ultramarin,
  • Réfléchir ensemble au sens que l’on souhaite donner au développement de la filière audiovisuelle et cinématographique ultramarine, et s’accorder sur des valeurs communes tout en s’appuyant sur un comité d’experts reconnus,
  • Etre une force de proposition constructive pour la mise en place d’une politique globale et ambitieuse de développement de la filière audiovisuelle et cinématographique en Outre-mer,

LES ENJEUX

Les états généraux de la production audiovisuelle et cinématographique des Outre-mer offrent une occasion unique de faire entendre sa voix sur des questions importantes qui engagent l’avenir de l’ensemble des acteurs de la filière ultramarine:

  • Où en est la production audiovisuelle et cinématographique en Outre-mer ?
  • Quels sont les axes souhaités de développement de la création audiovisuelle et cinématographique ultramarine ?
  • Comment optimiser le financement de la production, véritable levier économique pour les territoires ultramarins ?
  • Comment améliorer la diffusion et la distribution des œuvres ultramarines ?
  • Quels sont les points de réglementation concernant les métiers à faire évoluer ?
  • Quelles sont les actions à mettre en place à destination de la métropole, de l’international ?

Les états généraux de la production audiovisuelle et cinématographique en Outre-mer feront l’objet d’un rapport transmis à l’ensemble des décideurs tant institutionnels que privés.

Il constituera un élément que l’ensemble des professionnels ultramarins souhaite essentiel dans la mise en place d’une politique globale de développement de la filière audiovisuelle et cinématographique en Outre-mer sur la base de propositions structurantes, concrètes et ambitieuses émises lors de ces états généraux.


Partager avec les amis

Date et heure

Adresse

c/o APICA. Centre Vaima

Boulevard de la Reine Pōmare IV

BP 381356 98718 Punaauia Tahiti

Papeete, Îles du Vent

French Polynesia

Afficher la carte

Sauvegarder cet événement

Événement sauvegardé