Gratuit

Que faire avec la Préhistoire ?

Informations sur l'événement

Partager cet événement

Date et heure

Adresse

Adresse

C2RMF

Palais du Louvre - Porte des Lions

14 quai François Mitterrand

75001 Paris

France

Afficher la carte

Description de l'événement
Né au milieu du XIXe siècle, le concept de “Préhistoire” est-il aujourd’hui encore pertinent ?

À propos de cet événement

Né au milieu du XIXe siècle, le concept de “Préhistoire” est-il aujourd’hui encore doté de quelques pertinences que ce soit ? Certes, comme d’autres découpages conventionnels du temps, son usage est commun. Mais ne relève-t-il pas de ces termes dont les spécialistes ne savent en vérité que faire, ou pis encore de ce que Bachelard, en son temps, nommait un « obstacle épistémologique », soit un de ces concepts dont le maintien bloque la progression à venir de la connaissance ?

Car de fait, la gêne à propos de ce terme semble aujourd’hui augmenter, et cela est particulièrement sensible partout où l’écriture (les cités, l’État…) sont d’importation très récente. Ce n’est pas seulement que ce terme manque de précision (les vieilles notions de Paléolithique et de Néolithique étant depuis longtemps déjà bien préférables), mais c’est également que son préfixe — des plus « cocasses » pour un tel usage, rappelait déjà Lucien Febvre – nous oblige à nous interroger sur le sens de ce que nous reconnaissons comme de l’Histoire.

Faut-il en conséquence, afin de repenser la temporalité qu’il induit, reformuler la notion ou bien l’abandonner ? Si on la maintient, où s’arrête ce qu’elle est censée désigner ? Si on l’abandonne, convient-il par exemple de lui préférer la notion de Paléohistoire ? Mais alors celle-ci peut-elle se constituer sans reconduire la césure qu’elle entend estomper ? Peut-elle se penser sans invoquer une néohistoire ? Plus radicalement, peut-être, la “Préhistoire” (non son objet) n’est-elle pas le nom d’un mythe constitutif de notre modernité ? Ou convient-il de repenser encore de façon tout autre la difficulté ?

Afin de donner sens à ces problèmes et d’esquisser une réponse à la question décisive de savoir quoi faire avec ce concept, en finir ou non avec lui, cette journée d’études se propose d’aborder quatre axes majeurs de réflexion : celui des origines et de l’évolution du concept de Préhistoire, celui des temporalités et des régimes d’historicité qu’il est censé recouvrir, celui des moyens de mettre en récit les anecdotes tirées de nos analyses au cœur des matériaux et enfin celui des mémoires auxquels ces récits nous renvoient ou à l’inverse auxquels ils omettent de nous ramener.

En raison de la crise sanitaire le nombre de places est limité à 30 personnes et la priorité sera donnée à ceux qui peuvent assister à toute la journée. Nous faisons notre possible pour assurer une diffusion audio-visuelle de l'événement.

Programme :

  • 9h : accueil et café
  • 9h20 : Mot d’introduction par Isabelle Pallot-Frossard, directrice du C2RMF
  • 9h30 – 11h05 : session 1 – Préhistoire : origine et évolution d’un concept

Comment avons-nous hérité d’un concept pratique parce que conventionnel mais embarrassant (une Histoire sans Histoire) ?

Jean-Louis Georget (modérateur) – Nathalie Richard, François Bon, Richard Kuba

  • 11h05 – 11h25 : pause-café
  • 11h25 – 13h : session 2 – Préhistoire : échelles, divisions et rythmes

Où s’arrête la Préhistoire ? Et où commence-t-elle au fait ? Que valent ses subdivisions traditionnelles ? Renverraient-elles à autant de régimes d’historicité particuliers ?

Sophie Archambault de Beaune (modératrice) - Bruno Maureille, Jacques Jaubert, Boris Valentin

  • 13h – 14h : déjeuner sur place
  • 14h – 15h15 : session 3.1 – Préhistoire : anecdotes ou histoire au-delà de la mémoire

Comment écrire l’histoire très ancienne, en particulier celle de certaines techniques dont la mémoire s’est perdue ? Que faire des bribes qui subsistent, en particulier quand on travaille dans des régions où les chasseurs-cueilleurs ont subsisté très longtemps ?

Nos analyses, parfois jusqu’au cœur des matériaux, reconstituent des gestes précis et livrent une multitude d’anecdotes. Quels récits plus généraux restituer à partir de cela ?

Catherine Cretin (modératrice) – Diego Garate Maidagan , Ina Reiche, Vincent Delvigne

  • 15h15 – 15h35 : pause-café
  • 15h35 – 17h00 : session 3.2 – Préhistoire : anecdotes ou histoire au-delà de la mémoire

Catherine Cretin (modératrice)- Éric Boëda, Jean-Marc Pétillon, Nicolas Mélard

Discussion

  • 17h00 – 18h : table ronde – Doit-on en finir avec la Préhistoire ? Que faire au final d’un concept pratique mais embarrassant ?

Jean-Michel Geneste, Philippe Grosos, Rémi Labrusse, Jean-Loïc Le Quellec, Michel Menu, Catherine Schwab

Partager avec les amis

Date et heure

Adresse

C2RMF

Palais du Louvre - Porte des Lions

14 quai François Mitterrand

75001 Paris

France

Afficher la carte

Sauvegarder cet événement

Événement sauvegardé