Le genre de la frontière - Programme GEMIFRO

Informations sur l'événement

Partager cet événement

Date et heure

Adresse

Adresse

Événement en ligne

Description de l'événement
Programme GEMIFRO : Genre, Migrations Frontières Institut Convergences Migrations GTM-CRESPPA Paris /MIGRINTER, Université de Poitiers

À propos de cet événement

(FR)

La frontière, en tant qu’objet d’étude, a fait émerger de nombreux travaux interdisciplinaires produisant de riches analyses des formes matérielles, sociales et discursives produites par le contrôle migratoire. Bien que la moitié des personnes qui les traversent soient des femmes, peu d’études ont intégré une perspective centrée sur les rapports sociaux de genre pour les analyser. Or, le genre est un outil d’analyse qui met en lumière différentes déclinaisons de la frontière au niveau social, culturel, économique, spatial, politique et juridique. Avec cette journée d’étude, nous portons notre attention aux ressorts genrés de la gouvernance des mobilités, sans pour autant exclure les autres rapports de domination qui lui sont consubstantiels.

Pour comprendre ce que le genre peut apporter à l’étude des frontières, ce séminaire propose de rassembler doctorants, jeunes chercheurs.ses et chercheurs.ses internationaux dont les travaux interrogent de manière intersectionnelle les rapports sociaux de domination. Nous cherchons à questionner les implications spécifiques des politiques migratoires sur l’expérience des personnes et des groupes sociaux de genre différents aux frontières externes et internes :

- Comment les rapports sociaux de sexe impactent les migrations ? En quoi les dynamiques de genre modifient-elles les manières de traverser la frontière d’un pays à un autre ? Quels rapports de domination genrés se tissent entre les différents acteurs qui interviennent aux frontières, qu’il s’agisse de dépositaires de l’autorité, de travailleurs sociaux, ou de passeurs ?

- Comment les politiques migratoires régissent, à travers les frontières, non seulement l’accès au territoire national, mais également aux droits ? En quoi ces logiques de contrôle sont-elles genrées ? Comment ces frontières genrées opèrent-elles pour déterminer l’inclusion ou l’exclusion de certaines populations ?

(EN)

The border as a subject of study has given rise to numerous interdisciplinary works producing rich analyses of the material, social and discursive forms produced by migration control. Although half of the people crossing borders are women, few studies have incorporated a gender perspective. Yet gender is an analytical tool that highlights different social, cultural, economic, spatial, political and legal declinations of the border. In this workshop, we will focus our attention on the gendered dynamics of the governance of mobility, without excluding the other relations of domination that are consubstantial with gender.

In order to understand what gender can bring to the study of borders, this two-day workshop proposes to bring together doctoral students and young researchers from around the world whose work questions the social relations of domination in an intersectional way. We seek to question the specific implications of migration policies on the experience of differently gendered individuals and social groups at external and internal borders:

- How do gender relations impact migration? How do gender dynamics change the ways in which people cross borders from one country to another? What gendered relations of domination are woven between the different actors operating at borders, whether they are custodians of authority, social workers, or smugglers?

- How do migration policies govern, across borders, not only access to national territory, but also to rights? How are these logics of control gendered? How do these gendered borders operate to determine the inclusion or exclusion of certain populations?

Partager avec les amis

Date et heure

Adresse

Événement en ligne

Sauvegarder cet événement

Événement sauvegardé