Semaine du Cerveau - Cycle de conférences à l'ENS-PSL

Panneau des Actions

Semaine du Cerveau - Cycle de conférences à l'ENS-PSL

L'ENS-PSL propose un cycle de conférences à l'occasion de la Semaine du Cerveau 2023, du 13 mars au 17 mars à 18h30.

Par ENS

Où et quand

Date et heure

Lieu

ENS, amphithéâtre Jaurès 24 rue Lhomond 75005 Paris France

Carte et itinéraires

Comment s'y rendre

À propos de cet évènement

  • 1 heures 30 minutes
  • Billets électroniques sur mobile

Lundi 13 mars 2023 - Que pense notre cerveau du changement climatique ? Par Aurore Grandin (Département d'Etudes Cognitives)

Quand il s’agit de comprendre la crise climatique et d’y trouver des solutions, les neurosciences sont rarement la première discipline scientifique à laquelle on pense. Pourtant, plusieurs journalistes et neuroscientifiques ont récemment mis en avant le rôle du cerveau comme cause du dérèglement climatique. Si on a des modes de vie polluants, ce serait « la faute à notre cerveau ». Mais des voix se sont aussi élevées pour critiquer cette vision des choses qui porte le risque de déresponsabiliser les individus (« c’est pas moi c’est mon cerveau ») et les organisations. Alors, quelle place pour les neurosciences dans la lutte contre le changement climatique ? Est-ce que la clé du problème se trouve dans nos neurones et nos biais cognitifs, ou bien s’agit-il d’un mythe fataliste ?

Mardi 14 mars 2023 - Comment expliquer notre fascination pour Poudlard, Westeros, la Terre du Milieu et Tatooine ? Par Edgar Dubour (Département d'Etudes Cognitives)

Les mondes imaginaires connaissent un succès culturel impressionnant et grandissant. On en trouve à travers tous les médias, dans des romans (Le Seigneur des anneaux, Harry Potter), dans des films (Star Wars, Avatar), dans des jeux vidéo (Zelda, Final Fantasy), dans des romans graphiques (One Piece, Naruto) et dans des séries télévisées (Star Trek, Game of Thrones). Pourquoi un tel succès ? Pourquoi tant d'attention consacrée à des mondes inexistants ? Cette présentation passera en revue des recherches sur les préférences exploratoires et la curiosité dans des disciplines variées allant des neurosciences à la psychologie, en passant par l’anthropologie et la biologie, afin de mieux comprendre, d’une part, les facteurs cognitifs qui rendent ces mondes imaginaires fascinants pour l’esprit humain, et d’autre part, les raisons pour lesquelles ces fictions sont de plus en plus populaires.

Mercredi 15 mars 2023 - Communication acoustique chez les grands dauphins. Comment vocalisent-ils ? Par German Sumbre (Institut de Biologie de l'ENS)

Les grands dauphins ont une structure sociale de type fission-fusion complexe nécessitant un système de communication acoustique très développé et élaboré. Pour communiquer, ils produisent deux types de vocalisations : des sifflements et des impulsions d’haute fréquence. Les impulsions sont liées aux émotions. Les sifflements peuvent être classifiés dans deux groupes : sifflement simple et signature sifflée. La signature sifflée transmet l’information sur l'identité de l'émetteur aux autres membres du groupe, et elle peut être utilisée par d'autres pour appeler un dauphin spécifique, de manière analogue aux noms utilisés par les humains. Ces signatures sifflées représentent 70 % de leur répertoire acoustique. Si c’est le cas, comment est-il possible que les grands dauphins puissent utiliser une communication acoustique complexe majoritairement en emmitonnant leurs noms ? Il a été observé que les grands dauphins modulent leurs signatures sifflées. Ils pourraient utiliser cette méthode pour transmettre de l’information au-delà leur identité.

Jeudi 16 mars - Après l’intelligence artificielle, la conscience artificielle ? Par Aïda Elaramni (Département d'Etudes Cognitives)

Qu’est-ce que l’Intelligence Artificielle ? De quoi est-elle capable ? Peut-on dire qu’elle pense ou comprend comme un humain ? Pourra-t-elle un jour ressentir les mêmes choses que nous ? Pour répondre à toutes ces questions, nous aborderons des connaissances fondamentales en informatique et philosophie.

Vendredi 17 mars - Où la peur se cache-t-elle dans notre cerveau ? Par Julie Urrutia (Institut de Biologie de l'ENS)

La peur est une émotion qui nous affecte tout au long de notre vie et qui est extrêmement importante pour notre survie. Lorsqu'elle est excessive, elle peut déclencher des maladies - c'est pourquoi nous nous intéressons à la manière dont l'apprentissage de la peur pourrait fonctionner dans le cerveau. Les derniers résultats de la recherche montrent que le cervelet, une partie phylogénétique de notre cerveau, pourrait être impliqué de manière significative dans l'apprentissage de la peur.

Pour en savoir plus :