Gratuit

Informations sur l'événement

Partager cet événement

Date et heure

Adresse

Adresse

Polytech Lille (amphithéâtre MIGEON)

Avenue Paul Langevin

59650 Villeneuve-d'Ascq

France

Afficher la carte

Description de l'événement

Description

Intéressés par les thématiques énergétiques ? Vous vous demandez où en est la recherche régionale ? Sur quels sujets les chercheurs travaillent-ils ? Quels débouchés pour votre entreprise ? Une thématique de recherche vous intéresse et vous souhaitez développer un nouveau champ d’application en lien avec les problématiques de votre entreprise ?

Rendez-vous le mercredi 21 novembre, de 9h à 12h30, au sein de l'amphithéâtre Migeon de Polytech Lille !

Avenue Paul Langevin, 59655 Villeneuve-d'Ascq

(Parking gratuit ; Métro : station 4 Cantons Stade Pierre Mauroy, puis 5mn à pied)

Cet événement, organisé par le Pôlénergie & le Pôle MEDEE - dans le cadre des Rencontres de la Recherche et de l'Innovation et des journées UGéPE 2018 - a pour vocation de rassembler industriels et scientifiques.

Le format : La diffusion en direct de pitchs – vidéos courtes et dynamiques – présentant les travaux de recherche, leurs applications, leurs intérêts (économiques, environnementaux…), l’état actuel ainsi que leurs perspectives. Le tout suivi d’un échange dynamique avec les entreprises (ou autres chercheurs) présentes dans l’amphithéâtre.

PROGRAMME

8h30 : Accueil café

9h : Ouverture de Monsieur Nicolas LEBAS, Vice-Président en charge de l'enseignement supérieur, de la recherche et des universités & présentation de la SATT Nord (Société d'Accélération du Transfert de Technologie) par Fabrice LEFEBVRE, Président

Présentation des projets de recherche :

Session 1 : Smart grids, efficacité énergétique et machines électriques

  • Chaire "Smart Buildings as nodes of Smart Grids -SBnodesSG (Yncréa Hauts-de-France/L2EP & LGCgE)

Le projet vise à explorer le potentiel de bâtiments intelligents comme "noeuds intelligents" (Smart Nodes) au sein de "réseaux énergétiques intelligents" (Smart Grids). Au sein de la chaire SBnodesSG, les bâtiments deviendront intelligents et donc des participants de plus en plus actifs dans l'écosystème énergétique , au-delà du simple service au smart grid. Ils s'optimiseront à la fois individuellement et collectivement en interaction avec les occupants en temps réel et deviendront les noeuds d'un nouveau réseau intelligent.

  • Autoconsommation Photovoltaïque citoyenne à l'horizon 2020 - APC 2020 - (L2EP/Arts & Métiers)

Cette étude a pour objectifs de modéliser les comportements et technologies du photovoltaïque adapté à l'autoconsommation chez les particuliers. Ainsi, la modélisation permettra à l’association Solaire en Nord de mieux conseiller les particuliers qui aimeraient installer ce type de centrale photovoltaïque . Enfin, la Région HDF bénéficiera d'une meilleure vision des motifs pouvants expliquer la volonté de particuliers d'installer du photovoltaïque chez eux et pourra orienter sa politique de soutien aux ENR solaires sur son territoire. Cette étude permet de déterminer quels types de « système photovoltaïque» et quels comportements "écoresponsables" (puissance, coûts, usages,…) permettront à ces foyers d’auto-consommer 50% de leur production sans stockage d’énergie et 70% avec stockage en 2020.

  • ARTISTIC : Advanced and Reusable Theory for the In Silico optimization of composite electrode fabrication processes for rechargeable battery Technologies with Innovative Chemistries (Laboratoire de Réactivité et Chimie des Solides/Université de Picardie Jules Verne & CNRS)

Le projet vise à développer un nouveau modèle théorique permettant de rationaliser le procédé de fabrication des batteries Lithium Ion et ainsi accélérer l’intégration de nouveaux matériaux en vue d’augmenter leur densité d’énergie massique et volumique. Il permettra la conception de batteries de nouvelle génération pour un large éventail d’applications comme le véhicule électrique ou le stockage des énergies renouvelables.

  • Transports électrifiés avec entrainements polyphasés tolérants aux défaillances (L2EP/Arts & Métiers)

L'électrification des transports autonomes requiert des entraînements électriques fiables. Or les machines électriques triphasées classiquement utilisées cessent de tourner si une des phases n'est plus alimentée. Il est donc nécessaire de « sur »-dimensionner les composants de puissance des onduleurs les alimentant pour garantir un taux de pannes acceptables. Avec des entraînements électriques à plus de trois phases tolérants aux défaillances cette contrainte est levée : le surdimensionnement impactant coût, volume et masse peut être réduit.

  • Convertisseur d'énergie intégré intelligent - CE2I - L2EP (Université de Lille, Arts et Métiers ParisTech, Centrale Lille, Yncrea-HEI)/LSEE (Université d'Artois)/LAMIH (Université Polytechnique des Hauts de France, CNRS)/URIA (IMT Lille Douai)

Le projet vise à disposer de « machines intelligentes » intégrant la conversion électro-mécanique, électro-électrique de l'énergie ainsi que leur contrôle en respectant des contraintes de taille, d'émissions, de fiabilités fonctionnelle et structurelle, d'éco-efficacité. Le rapprochement topologique de l'électronique de puissance et de la partie tournante induit des problèmes de tenue thermique et de fiabilité; l'utilisation de composants électroniques rapides peut pallier ce problème.

10h45 : Pause

11h15 : Reprise

Session 2 : Energies Nouvelles

  • Analyse et purification de Biogaz et Valorisation énergétique par reformage catalytique -ABioVal (Unité de Chimie Environnementale et Interactions sur le Vivant/ Université du Littoral Côte d’Opale)

ABioVal vise à trouver de nouvelles voies de valorisation du biogaz pour la production d’énergie renouvelable. Le couplage de la production de biogaz avec des procédés catalytiques permet de le convertir en composés chimiques à plus haute valeur ajoutée comme l’hydrogène ou le gaz de synthèse (H2+CO) pouvant être considéré comme sources d’énergie vertes. Cependant, des verrous technologiques, comme la présence d’impuretés dans le biogaz ou la durée de vie limitée des catalyseurs , existent et la généralisation de la valorisation du biogaz dépendra largement de la levée de ceux-ci.

  • SOLARISE (Laboratoire des Technologies Innovantes/Université de Picardie Jules Verne)

Le projet SOLARISE a pour objectif de stimuler, d'élargir et d'accélérer l'adoption de l'énergie solaire dans la région des 2 mers à travers plusieurs actions : Guide technico-économique du solaire, études de faisabilité sur toiture individuelle ou collective et dans ferme solaire, mise en oeuvre de l'énergie solaire dans les infrastructures publiques et des bâtiments historiques, maisons solaires en ville et dans les zones rurales, feuille de route solaire dans les plans de transition énergétique, living-labs, campagne auprès des consom'acteurs et des décideurs.

  • Nouveaux designs de contacteur-échangeurs pour la purification et le stockage de gaz (Département Énergétique Industrielle de l'IMT Lille-Douai & le laboratoire GEPEA IMT Atlantique Nantes)

Les procédés d'adsorption modulés en pression ou température (PSA-TSA) sont des technologies couramment employées pour la purification ou le stockage de gaz. Ces technologies sont adaptées par exemple pour le captage du CO2, l'enrichissement de biogaz, le transport véhicules de carburants. L'apparition de points chauds dans les lits adsorbants et la faible intensité des transferts thermiques en milieux poreux dégradent cependant considérablement les performances de ces procédés car ils induisent un allongement important des temps des cycles et un sur-dimensionnement des unités. Ce projet consiste à concevoir une nouvelle génération de contacteurs-échangeurs de chaleur qui permet grâce à l’intensification des transferts thermiques d’améliorer notablement l’efficacité et la compacité des équipements de type PSA-TSA. Nous nous appuyons pour cela sur une plateforme « numérique et optimisation » développée au sein du Département El de l'IMT Lille-Douai et sur une plateforme expérimentale du laboratoire GEPEA à l'IMT Atlantique, permettant de tester et de valider les prototypes avant une éventuelle commercialisation.

  • Les dispositifs piézoélectriques souples (Unité Matériaux et Transformations)

Les transducteurs piézoélectriques sont des objets capables de convertir une énergie mécanique en énergie électrique et ainsi de générer une tension électrique par déformation. L'utilisation de matériaux polymères dans ces dispositifs ouvre la voie à une fabrication à grande échelle et à faible coût et permet des applications dans différents secteurs d'activités (médical, sport...).

  • Matériaux organiques pour la fabrication d'échangeurs pour des systèmes énergétiques éco-efficients : élaboration et modélisation (Département Énergétique Industrielle & Département Technologie des Polymères et Composites & Ingénierie Mécanique - IMT Lille-Douai)

Ce projet s'inscrit dans le contexte général de l'utilisation rationnelle de l'énergie et des ressources minérales naturelles via le développement de composants énergétiquement efficaces fabriqués en matériaux de synthèse (polymères). Il consiste à concevoir, analyser et fabriquer des échangeurs de chaleur munis d' extensions de surface (ailettes) à base de polymères chargés, compacts et à hautes performances. Ce projet pluridisciplinaire se compose d'une étude numérique et expérimentale du comportement thermomécanique des systèmes polymères conducteurs de chaleur et s'intéresse à l'analyse numérique et expérimentale des échangeurs de chaleur à tube-ailette en polymère. Il tend à répondre au triple objectif de leur construction : une performance thermo­ aéraulique intéressante, une tenue mécanique suffisante et une processabilité accessible.

12h45-13h45 : Déjeuner

Découvrez les pitchs de l'édition précédente sur le showroom virtuel de la Recherche énergétique des Hauts-de-France.

Partager avec les amis

Date et heure

Adresse

Polytech Lille (amphithéâtre MIGEON)

Avenue Paul Langevin

59650 Villeneuve-d'Ascq

France

Afficher la carte

Sauvegarder cet événement

Événement sauvegardé