Rencontre Industrie & Transport en région Centre-Val de Loire

Panneau des Actions

Rencontre Industrie & Transport en région Centre-Val de Loire

INDUSTRIE : TRANSPORT ET MOBILITÉ DURABLE

Où et quand

Date et heure

Lieu

FRAC Centre-Val de Loire 88 rue du Colombier 45000 Orléans France

Carte et itinéraires

Comment s'y rendre

À propos de cet évènement

Enjeu majeur de la transition écologique, la moblité est une industrie clé pour concilier les objectifs environnementaux à la croissance économique. Atteindre la neutralité carbone demande un important effort d'innovation technique et commerciale de la part de l'Industrie du transport. Ensemble, réfléchissons aux solutions !

  • 9h30 Accueil café - networking
  • 10h Ouverture par Olivier Mousson, président de la Société d'Encouragement pour l'Industrie Nationale
  • 10h15 Introduction
  • 10h30 - débat 1 - Les infrastructures de transports, un levier de croissance industrielle durable ?

Animé par Eric Richard - Journaliste La Nouvelle République du Centre-Ouest :

  • 11h15 - débat 2 - La qualité du réseau de mobilités comme critère déterminant d’attractivité de la main-d’œuvre : quelles stratégies territoriales ?

Animé par Stéphan Chaligné - Délégué général - UIMM Loiret-Touraine :

  • 12h Grand Témoin
  • 12h15 Cocktail & visite guidée de l'exposition du fantasque architecte Guy Rottier

Pour commencer à aller plus loin :

Les infrastructures de transport, un levier de croissance industrielle durable ?

En région Centre-Val de Loire, le secteur industriel employait 22% de la population active en 2018, et générait 19% du PIB en 2020. La région compte 8 clusters, dont 4 pôles de compétitivité labellisés, ainsi que 9 Territoires d’Industrie. La fabrication de matériels de transport, en particulier la filière aéronautique, s’est considérablement développée. C’est le premier employeur industriel régional, avec des entreprises comme Thalès, Michelin, MBDA France, ou Zodiac Aerospace. Les activités logistiques, notamment le fret aérien avec l’aéroport de Châteauroux, routier et ferroviaire, constituent également un point d’attractivité de la région. Cet écosystème du transport permet au Centre-Val de Loire s’affirmer en tant que carrefour d’échanges avec les centres économiques nationaux et européens.

Les transports sont les premiers émetteurs de gaz à effet de serre en France. À l’échelle du Centre-Val de Loire, ils représentent 35% de la consommation d’énergie. Répondre aux défis climatiques pose ainsi de nouvelles contraintes aux industriels du transport. En effet, les modalités, les usages et les équipements de mobilité sont amenées à profondément changer. Ces transformations demandées s’ajoutent aux nombreuses injonctions auxquelles sont confrontés les industriels du transport. Ils font face aux enjeux de la décarbonation et des gains d’efficacité énergétique, mais aussi aux attentes des acteurs publics régionaux, aux évolutions technologiques des différents mode de transport, aux changements de consommation, aux injonctions sociétales, etc. Le tout en offrant une réponse compétitive à l’augmentation continue des déplacements, liée à la croissance démographique.

Selon l’objectif annoncé par la ministre des Transports après les Assises nationales de la mobilité en 2018, il s’agit aujourd’hui de passer d’une politique d’équipement en réseau de transport à une politique de mobilité du quotidien. La région s’est déjà emparée de ces sujets, avec par exemple une feuille de route régionale pour le déploiement de l’hydrogène renouvelable et l’écosystème HyBer (Hydrogène en Berry) de mobilité hydrogène, ou encore le développement de réseaux cyclables. En plus du développement de technologies spécifiques, les nouvelles innovations demandent d’adapter les infrastructures régionales afin de créer un réseau de mobilité multimodale résilient et bas-carbone. Ainsi, repenser la mobilité présente une opportunité unique que l’industrie du transport doit saisir pour se repositionner en tant que levier régional de croissance.

La qualité du réseau de mobilités comme critère déterminant d’attractivité de la main-d’œuvre : quelles stratégies territoriales ?

Une étude de l’APEC et de Dev’Up a mis en lumière l’enjeu d’attirer les cadres pour le développement économique de la région Centre-Val de Loire. La proximité avec la région Ile-de-France a pour conséquence la captation des compétences par cette dernière, entraînant des difficultés à retenir ou à attirer les jeunes cadres en région Centre-Val de Loire.

Le recrutement de cadres est en constante augmentation avec un record atteint en 2018 (6070 contre 4590 en 2016). Les cadres de l’Ile-de-France constituent une réserve convoitée. Sur 100 cadres ayant changé de région en 2013, 35 étaient des franciliens. Parmi les franciliens ouverts à l’idée de changer de région, 8% se disent prêts à rejoindre la région Centre-Val-de-Loire, 61% accepterait de la rejoindre sous conditions.

La qualité et l’accessibilité des infrastructures de mobilités sont un facteur essentiel de cette attractivité. Ce critère apparaît troisième dans les critères de mobilité professionnelle pour les cadres, juste après le cadre de vie et les possibilités d’emplois. Seulement un tiers des cadres envisageant de quitter l’Ile-de-France sont prêt à faire un temps de trajet plus long pour se rendre au travail. En outre, la population cadre se distribue de manière très inégale sur le territoire régional, avec une concentration dans les bassins d’emploi d’Orléans, Tours, Bourges, Chartres et Blois, qui représentent près de 75 % de l’emploi cadre de la région.

Des projets d’infrastructures de mobilités structurantes pour la région sont aujourd’hui en débat, avec l’ouverture de l’aéroport de Châteauroux au transport de voyageurs, l’ouverture d’une ligne à grande vitesse Paris-Orléans-Clermont Ferrand-Lyon, ou la transformation des RN154 et RN12 en autoroute.

* sous réserve d'agenda

-------------------------------------

EN SAVOIR PLUS sur Guy Rottier : défenseur d'une architecture libre et joyeuse, ses réalisations s'affranchissent de toutes les lois pour mieux questionner le rapport entre urbanisme et écologie. Cette exposition est l'une des plus importantes dédiées à l'architecte et réunit plus de 150 dessins, photographies et maquettes conservés au Frac Centre-Val de Loire https://www.frac-centre.fr/expositions/dans-les-murs/guy-rottier-architecture-libre/guy-rottier-l-architecture-libre-1402.html

Image pour Rencontre Industrie & Transport en région Centre-Val de Loire