Ventes achevées

Mobilités et Santé au sein de l’Océan Indien : perspectives anthropologique...

Informations sur l'événement

Partager cet événement

Date et heure

Adresse

Adresse

Institut Pasteur de Madagascar

Tananarive, Tananarive 101

Madagascar

Afficher la carte

Description de l'événement

Description

Circulation des patients : tourisme médical et recours aux soins transfrontaliers. Des hôpitaux au croisement de nouvelles mobilités

Intervenant : Audrey Bochaton

En géographie, les recherches sur la mondialisation se concentrent essentiellement sur l’analyse des flux et leurs répercussions ; l’ensemble de ces flux de personnes, de capitaux, de biens ou de services contribue à façonner un monde de plus en plus interdépendant. Mes travaux en géographie de la santé se sont attachés à étudier le versant thérapeutique de la mondialisation des échanges et de l’ouverture des marchés en étudiant plus particulièrement les circulations des patients en Asie du Sud-Est à deux échelles territoriales distinctes : à l’échelle transfrontalière, avec l’étude du recours aux soins des patients laotiens dans les hôpitaux limitrophes thaïlandais ; à l’échelle transnationale, avec une recherche sur le tourisme médical en Thaïlande, c'est-à-dire l’accueil et la prise en charge de patients internationaux dans des hôpitaux privés à Bangkok.

A travers ces deux études de cas, nous verrons comment émerge la notion de « savoir-circuler » des patients se déplaçant hors de leurs frontières nationales et ce que ces mobilités de santé révèlent des dynamiques territoriales à l’œuvre dans la région étudiée. Si, comme l’affirment certains auteurs, nous sommes désormais entrés dans l’ère du « post-national » [Appadurai, 1996], qu’en est-il de la prise en charge de la santé des individus, comment leurs pratiques thérapeutiques évoluent-elles dans ce contexte et comment l’Etat-nation redéfinit-il son rôle ?

Savoirs, circulez… Oui, mais pas n’importe comment ! Diffusion et appropriation des messages en santé

Intervenant : Maryvette Balcou-Debussche

En considérant que toute circulation des savoirs impacte les savoirs eux-mêmes, les personnes concernées et les interactions qui les lient, il s’agira ici d’analyser les lignes de partage du savoir entre les soignants et les patients, de même qu’entre les sciences biomédicales et les sciences humaines et sociales. Avec des exemples à l’appui, trois mouvements seront identifiés et analysés. D’une part, la façon dont la co-construction entre le monde médical et celui des sciences humaines et sociales a été pensée pour concevoir des dispositifs visant à une appropriation des savoirs par des personnes malades chroniques. D’autre part, la façon dont nous concevons des situations éducatives au cours desquelles les représentations des apprenants sont sollicitées, de même que leur accès à l’information, à la compréhension et à la prise de décisions, en tenant compte des contextes « ordinaires ». Enfin, la possibilité pour des patients de devenir à leur tour « diffuseurs » des savoirs qu’ils se sont appropriés, en s’inscrivant dans une dynamique sociale prometteuse. Nous montrerons ainsi comment toute transformation des savoirs s’accompagne de transformations des rapports à soi-même (intégration dans un groupe, rapports à la maladie), aux autres (positionnement social, statut), et au monde (du patient soigné au pair éducateur). En arrière-plan, il s’agira aussi de souligner les liens étroits entre les rapports aux savoirs et les rapports de pouvoir, en pointant plusieurs freins identifiés durant deux décennies de travaux scientifiques et de développements menés selon les orientations présentées ci-dessus.

Date et heure

Adresse

Institut Pasteur de Madagascar

Tananarive, Tananarive 101

Madagascar

Afficher la carte

Sauvegarder cet événement

Événement sauvegardé