Gratuit

Madame Acarie (1566-1618). Mystique, politique et société au lendemain des...

Informations sur l'événement

Partager cet événement

Date et heure

Adresse

Adresse

Institut Catholique de Paris

21 Rue d'Assas

75006 Paris

France

Afficher la carte

Description de l'événement

Description

Madame Acarie (1566-1618)
Mystique, politique et société au lendemain des guerres de Religion

Colloque


Programme

Jeudi 12 avril 2018

9h15 Accueil
Jean-Louis Souletie, doyen du Theologicum
9h30 Introduction
David Gilbert, département patristique et histoire ecclésiastique, Theologicum

9h45 Diffusion et réception des Vies de Marie de l’Incarnation
Eric Suire, Université Bordeaux III

10h15 Église, société et direction spirituelle dans la Vie de madame Acarie par André Duval
Patrick Goujon, Centre Sèvres

10h45 Pause

11h00
Famille matérielle, famille imaginée : un mode de gouvernement spirituel à rebours de l’ordre social ?
Sophie Houdard, Université Paris III

11h30 Les malheurs de La Belle Acarie
François Trémolières, Université Rennes II

12h00 Discussion
Madame Acarie en ses réseaux


14h30
Monsieur Acarie
Robert Descimon, EHESS

15h00 Le cénacle de madame Acarie, à l’origine du réveil missionnaire de la France au XVIIe siècle,
Catherine Marin, département patristique et histoire ecclésiastique, Theologicum

15h30 Pause

15h45 Dom Richard Beaucousin, une figure de la chartreuse de Paris dans l’itinéraire spirituel de madame Acarie
Nathalie Nabert, ICP, faculté des Lettres

16h15 Le voyage en Lorraine de 1602. Circonstances, enjeux, conséquences
Pierre Moracchini, Bibliothèque franciscaine des capucins, École franciscaine de Paris

16h45 Discussion


Vendredi 13 avril 2018

9h30
Barbe Acarie et la famille dévote Barbara Diefendorf, Boston University
10h00 Madame Acarie au regard des premières carmélites espagnoles
Antoinette Gimaret, Université de Limoges

10h30 Pause

10h45 Théologie et mystique dans le cercle de madame Acarie
Simon Icard, CNRS

11h15 Les expériences mystiques de Barbe Acarie dans son procès de canonisation
Christian Renoux, Université d’Orléans

14h00 Un portrait inédit de madame Acarie par Simon Vouet
Arnauld Brejon de Lavergnée, conservateur général du patrimoine
14h15 Table ronde
15h15 Conclusions
Bernard Hours, Université Lyon III


Barbe Acarie est une figure majeure du milieu dévot parisien au tournant des XVIe et XVIIe siècles.

Mariée à l’un des principaux acteurs de la Ligue, gratifiée d’extases mystiques, elle fait de son hôtel du Marais un foyer de la réforme catholique, où se côtoient hommes et femmes, laïcs, religieux et prêtres séculiers, désireux d’oeuvrer à un renouveau spirituel conquérant qu’ils jugent indispensable dans la France d’Henri IV.

Souvent citée pour son rôle fondateur dans l’implantation du carmel thérésien en France, madame Acarie a été peu étudiée pour elle-même. Le quatre centième anniversaire de sa mort, le 18 avril 1618 au carmel de Pontoise, après quatre ans de vie religieuse sous le nom de soeur Marie de l’Incarnation, est l’occasion de mettre en lumière cette femme d’influence, considérée comme une sainte dès son vivant et béatifiée en 1791.

En effet, s’il est une notion qui revient souvent lorsqu’il est question de madame Acarie dans l’histoire religieuse de Paris, c’est celle d’influence, que l’on peut compléter par celle de réseau. Profondément inscrite dans le milieu ligueur, madame Acarie noue des amitiés spirituelles par lesquelles elle reçoit des influences diversifiées. Elle synthétise à sa manière ces influences, conjuguées à ses lectures, pour exercer à son tour une influence considérable sur son cousin Pierre de Bérulle.

Ces notions d’influence et de réseau méritent d’être clarifiées. Cela revient à poser la question du milieu dans lequel se meut madame Acarie, de son charisme personnel, de ses relations avec les membres de sa famille, avec ses directeurs spirituels, avec les jeunes femmes qui attendent la fondation du carmel réformé en France, puis avec les nouvelles communautés carmélitaines, avant qu’elle n’entre elle-même dans la vie religieuse. Les biographies de madame Acarie ainsi que les documents du procès de béatification nécessitent une relecture critique. Les liens entre mystique et politique, entre mystique et mission, dans le cadre de la coexistence confessionnelle organisée par l’édit de Nantes, seront mis en relief. L’on pourra aussi poser la question de l’exercice d’un magistère féminin informel, de type charismatique. Les aptitudes de madame Acarie pour les affaires temporelles seront présentées, de manière à donner un aperçu aussi complet que possible du personnage, qui n’est pas seulement une extatique, mais aussi une gestionnaire.

Ainsi pourront être croisées, au cours de ce colloque, les approches historiques, théologiques et littéraires.

Partager avec les amis

Date et heure

Adresse

Institut Catholique de Paris

21 Rue d'Assas

75006 Paris

France

Afficher la carte

Sauvegarder cet événement

Événement sauvegardé