Les défis de l’individualisme hypermoderne

Panneau des Actions

Les défis de l’individualisme hypermoderne

L’individualisme est entré dans une nouvelle phase de son aventure historique constituant son moment hypermoderne.

Où et quand

Date et heure

Lieu

Patronage laïque Jules Vallès 72 Avenue Félix Faure 75015 Paris France

Carte et itinéraires

Comment s'y rendre

À propos de cet évènement

L’individualisme est entré dans une nouvelle phase de son aventure historique constituant son moment hypermoderne. Il y avait jusqu’alors un individualisme mais limité par tout un ensemble de dispositifs sociaux, idéologiques et culturels. Ces limites sont tombées : nous sommes à l’âge de l’hyper-individualisme total, extrême , dérégulé , coïncidant avec le culte hédoniste et psy, le culte du corps , le culte Internet, le culte de l’autonomie individuelle, la disparition de la foi dans les grandes idéologies modernes de la Nation et de la Révolution.

La seconde révolution individualiste est inséparable de la reconnaissance pleine et entière de l’autonomie et de l’épanouissement subjectifs mais aussi de la fragilisation croissante des personnalités (anxiété, dépression, suicides…) .

L’hyper-individualisme signifie culte narcissique de soi mais il est également contemporain d’un large tissu associatif en même temps que de nouvelles demandes d’appartenance communautaire ou identitariste.

Il nous tourne toujours plus vers nous-mêmes mais simultanément il génère de nouvelles demandes d’éthique .

Un individualisme débridé mais qui ne rime pas nécessairement avec nihilisme et égoïsme : s’il y a une pente de l’hypermodernité qui conduit à un individualisme irresponsable, une autre pente conduit vers un individualisme responsable.

L’ individualisme hypermoderne n’est pas une malédiction , c’est un défi pour le XXI siècle..