Gratuit

Fanny Cottençon et Makita Samba lisent "Réveiller les lions" d’Ayelet Gunda...

Informations sur l'événement

Partager cet événement

Date et heure

Adresse

Adresse

Chapelle des Carmélites

1 Rue de Périgord

31000 Toulouse

France

Afficher la carte

Description de l'événement

Description

ENTRÉE LIBRE / RÉSERVATION CONSEILLÉE

Ouverture des réservations :
VENDREDI 15 JUIN 2018 À 15H00

En réservant à l’avance pour cette séance, vous obtenez une carte d’accès. Cette carte d’accès nominative vous garantit une place sous réserve de venir retirer son billet sur le lieu de la lecture 15 minutes avant le début de la séance. Passé ce délai, les billets non retirés seront immédiatement remis à la disposition du public présent sur place.


Réveiller les lions (Presses de la Cité)

Traduit de l’hébreu (Israël) par Ziva Avran.

Le docteur Ethan Green est un homme bien. Il sauve des vies. Une nuit, pourtant, le neurochirurgien prend la fuite après avoir percuté un homme sur une route. Le lendemain, la femme de cet homme se présente à la villa du médecin : elle a tout vu. Sirkitt, qui partage une tente avec d’autres clandestins soudanais ou érythréens, découvre un monde de confort. Cependant, ce qu’elle exige d’Ethan en échange de son silence ne se quantifie pas en argent…


Ayelet Gundar-Goshen

Ayelet Gundar-Goshen est née en 1982. Diplômée en psychologie clinique de l’Université de Tel-Aviv, elle est aujourd’hui scénariste. Elle partage son temps entre l’écriture et son combat pour la paix. Son premier roman, Une nuit, Markovitch, encensé par la critique, a été traduit en huit langues. Réveiller les lions est son deuxième roman, pour lequel elle a reçu en février dernier le prestigieux Jewish Quarterly-Wingate Literary Prize.


Fanny Cottençon

Fanny Cottençon aborde le cinéma avec Signé Furax (1980). En 1982, avec L’Etoile du Nord de Pierre Granier-Deferre, elle obtient le César du meilleur second rôle féminin. On la verra ensuite dans Les fausses confidences de Daniel Moosmann, Tant qu’il y aura des femmes de Didier Kaminka et Les Saisons du plaisir de Jean-Pierre Mocky en 1988.


Makita Samba

Formé à la Classe Libre et au CNSAD, Makita Samba travaille également avec le Collectif des Âmes Visibles, et met en scène Mein Kampf (Farce) de George Tabori. Il a joué Bastien Follavoine dans On purge bébé de Georges Feydeau. Il a été récompensé par le prix Olga Horstig en 2012. Il travaille ensuite avec Jean-Pierre Garnier dans Fragments d’un Pays Lointain et Hédi Tillette de Clermont Tonnerre dans Gotha.


Ayelet Gundar-Goshen © Nir Kafri
Partager avec les amis

Date et heure

Adresse

Chapelle des Carmélites

1 Rue de Périgord

31000 Toulouse

France

Afficher la carte

Sauvegarder cet événement

Événement sauvegardé