Cocktail conférence "Le coeur numérique "

Panneau des Actions

Cocktail conférence "Le coeur numérique "

MAXIME SERMESANT ORGANISE DANS LE CADRE DU PROJET EUROPEEN INEURHEART UNE SOIRÉE COCKTAIL-CONFERENCE SUR LE COEUR NUMERIQUE

Où et quand

Date et heure

Lieu

Hôtel Aston la Scala 12 Av. Félix Faure 06000 Nice France

Carte et itinéraires

Comment s'y rendre

À propos de cet évènement

Les maladies cardiovasculaires sont la principale cause de décès en Europe et la mort subite d'origine cardiaque (MSC) en représente une part importante. Ces cas sont principalement dus à des arythmies ventriculaires telles que la tachycardie ventriculaire et la fibrillation ventriculaire. L'ablation par cathéter est la procédure de référence pour prévenir les tachyarythmies chez les patients présentant un risque de tachycardie ventriculaire. Mais cette procédure est très difficile du fait de la difficulté d'identification des zones cibles à enlever.

Face à ces enjeux (intervention, coûts, risque..), la transformation numérique peut réellement contribuer à une médecine plus personnalisée. Et les tachyarythmies cardiaques constituent le cas d'utilisation idéal avec la modélisation électrophysiologique personnalisée du cœur du patient qui devient un nouvel outil de planification non invasif puissant et reconnu.

En Europe, Inria et ses partenaires sont des acteurs clefs de la transformation numérique. Ils vous présenteront les innovations en R&D en matière d'intelligence artificielle et de jumeaux numériques visant à révolutionner l'ablation par cathéter ou créer le design de nouveaux dispositifs cardiaques, ou de nouveaux médicaments.

Durant cette soirée, des experts en cardiologie, en simulation numérique et en intelligence artificielle discuteront de l’impact de ces technologies sur le diagnostic et le traitement des pathologies cardiaques.

Inscription gratuite mais obligatoire

Image pour Cocktail conférence "Le coeur numérique "

AU PROGRAMME

Nous sommes tous, désormais, conscients de la puissance des technologies numériques comme le calcul haute performance, l'intelligence artificielle pour analyser les données et renforcer l'innovation.

Nous vous invitons à imaginer la médecine de demain et à voyager dans ce futur numérique.

18h30 - 19h30 - Conférences

    • Le cœur numérique, Dr. Maxime Sermesant, Inria
    • Mieux soigner grâce au jumeau numérique. Dr. Nicolas Cedilnik, inHEART
    • L'intelligence artificielle et le diagnostic d'images cardiaques: problèmes résolus ? Dr. Maria A. Zuluaga, Eurecom
    • Intelligence Artificielle et maladies vasculaires : où en est la recherche translationnelle ? Dr. Juliette Raffort-Lareyre, CHU de Nice

19h 30- Dégustation - Cocktail et démos

19h30- 20h30 - vous pourrez assister à des démonstrations en temps réel

  • Médications personnalisées pour les maladies cardio-vasculaires. Fabien Astic, ExactCure
  • Écouter son cœur : Analyse de pouls avec CardioSensys - 2 minutes pour connaitre son état de santé. Dr Slah Aridih & Dr Melaine Gautier, Sensoria Analytics
  • Planifier une ablation de tachycardie ventriculaire à l'aide de inHEART models. Dr Nicolas Cedilnik, inHEART
  • Vers une thérapie personnalisée pour la fibrillation atriale grâce à l'intelligence artificielle. Dr Vicente Zarzoso, I3S, Université Côte d'Azur, CNRS
  • Comment analyser le coeur pour tous - How to successfully analyse everyone's heart. Francesco Galati, Eurecom
  • Apprendre par cœur : quand apprentissage automatique et modélisation physique unissent leurs forces. Victoriya Kashtanova, Inria
  • Analyse multimodale de l’imagerie et de l’ECG pour une meilleure compréhension de la fonction cardiaque. Yingyu Yang, Inria & Marie Rocher, CHU Nice
  • Simulation de modèles personnalisés du cœur pour la prédiction de la réponse à la thérapie de resynchronisation cardiaque Gaetan Desrues, Inria

BIOGRAPHIE DES INTERVENANTS

NICOLAS CEDILNIK - inHEART

Nicolas a soutenu une thèse liée à la personnalisation de modèles électrophysiologiques cardiaques en 2020, sous la direction de Maxime Sermesant, dans l'équipe-projet Inria Epione. Il a ensuite rejoint la startup inHEART. Il travaille sur des thèmes touchant à l'apprentissage automatique et à la simulation biophysique, mettant en application ses travaux de recherche.

JULIETTE RAFFORT-LAREYRE, MD, PhD, HDR- CHU de Nice

Juliette est Praticien Hospitalier au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Nice et est titulaire d’une Chaire junior à l’Institut 3IA Côte d’Azur. Médecin biologiste, médaille d’Or de l’internat des Hôpitaux de Nice, lauréate de la Faculté de Médecine de Nice et de l’Académie Nationale de Médecine, elle est spécialisée dans la recherche translationnelle appliquée aux maladies vasculaires. Titulaire d’un doctorat en Sciences, elle a effectué son parcours scientifique à l’Université de Cambridge en Angleterre et à Paris au Centre de Recherche sur les maladies cardiovasculaires de l’hôpital Européen Georges Pompidou (PARCC). Actuellement affiliée au Centre Méditerranéen de Médecine Moléculaire à Nice (C3M, Inserm U1065), son travail de recherche porte sur les applications de l’Intelligence Artificielle dans les maladies vasculaires.

MAXIME SERMESANT - Inria

Maxime est mathématicien, chercheur à l’Inria, au sein du 3IA Côte d’Azur, et à l’IHU Liryc - Bordeaux. Son travail de recherche combine la modélisation biophysique et statistique avec des données cliniques pour le traitement des images biomédicales, la modélisation des organes et l'apprentissage automatique. Ingénieur généraliste de l'Ecole Centrale Paris, France, Master de l'Ecole Normale Supérieure de Cachan, il a obtenu son doctorat en contrôle, signal et traitement d'image à l'Université de Nice - Sophia Antipolis, France, en 2003. Maxime a également été chercheur au Cardiac MR Research Group, Guy's Hospital, King's College London, Royaume-Uni. Il est le coordinateur scientifique de SimCardioTest et inEurHeart.

MARIA A. ZULUAGA - Eurecom

Maria A. est maître de conférences à EURECOM depuis 2019 et chaire junior de l'institut 3IA Côte d'Azur. Après avoir fait ses études ingénierie et obtenu son Master en Colombie, elle a obtenu son doctorat en traitement d'images à l'Université de Lyon. Avant de rejoindre EURECOM, elle a été chercheuse au European Synchrotron Radiation Facility à Grenoble et à l'University College London (UK). Actuellement, sa recherche porte sur le développement de techniques fiables d'apprentissage par ordinateur pouvant être utilisées en toute sécurité dans des pipelines d'analyse d'images médicales.

Gratuit