Gratuit

Cités, Rois et Romains : nouveaux textes épigraphiques d’Asie Mineure

Actions et tableau de desciption

Gratuit

Informations sur l'événement

Partager cet événement

Date et heure

Adresse

Adresse

Sorbonne

17 rue de la Sorbonne

75005 Paris

France

Afficher la carte

Description de l'événement
Cités, Rois et Romains : nouveaux textes épigraphiques d’Asie Mineure. Cycle de conférences par M. Mustafa ADAK

À propos de cet évènement

M. Mustafa ADAK, Professeur à l’Akdeniz Üniversitesi Edebiyat Fakültesi invité par Denis Rousset, Directeur d’Études à l’École Pratique des Hautes Études

Cités, Rois et Romains : nouveaux textes épigraphiques d’Asie Mineure

L’ensemble du cycle de conférences portera sur la situation des cités d’Asie Mineure pendant les périodes hellénistique et impériale. À la lumière de quelques textes épigraphiques encore inédits découverts lors de prospections ou de fouilles en Ionie, Carie et Cilicie, seront examinées les relations entre les cités, les rois et les Romains.

Mardi 18 janvier 2022, 10-12 h, Sorbonne, Salle Delamarre

Le roi client Antiochos IV de Commagène et l’inscription de Göçük

C. Iulius Antiochos IV de Commagène (38-72 p.C.) fut l’un des derniers importants “rois-clients”. Il régna sur la Commagène, la Cilicie occidentale et certaines parties de la Lycaonie. Grâce à la fondation de quelques nouvelles cités (Antioche sur le Kragos, Iotape, Philadelphia, Eirenopolis, Iuliosebastè), il renforça sa domination sur les régions aux marges de son royaume. Certains aspects de sa politique à l’égard des cités et des Romains apparaissent dans une inscription de 61 p.C. trouvée à Göçük, près d’Antioche, en Cilicie Trachée.

Mardi 25 janvier 2022, 10-12 h, Sorbonne, Salle Delamarre

Cité, koinon et fête : le procès-verbal de l’enquête judiciaire d’un gouverneur à Iuliosebastè en Cilicie occidentale

Un énorme bloc de l’Agora d’Iuliosebaste en Cilicie occidentale porte un texte exceptionnel, contenant un extrait des actes du tribunal, réuni à Sélinous vers 159, par le gouverneur de Cilicie Tib. Claudius Stratonikos. Lors de l’audience, le gouverneur tente de comprendre pourquoi la cité d’Iuliosebastè a négligé de payer la contribution requise pour une fête (probablement celle du Koinon de Cilicie). Les réponses contradictoires des représentants d’Iuliosebastè retiennent l’attention.

Mardi 1er février 2022, 10-12 h, Sorbonne, Salle Delamarre

Traité d’isopolitie entre Magnésie du Méandre et Téos

Grâce à la reconnaissance de leur asylie par la plupart des États du monde grec, Magnésie et Téos étaient devenues des cités respectées dans la dernière décennie du IIIe siècle av. Les deux cités ont utilisé l’isopolitie pour renforcer leurs liens avec les États importants. Une longue inscription gravée sur une stèle de marbre haute de 3 m trouvée dans l’Artémision de Magnésie révèle aujourd’hui que Magnésie et Téos ont conclu ensemble un traité d’isopolitie vers 202 a.C.

Mardi 8 février février 2022, 10-12 h, Sorbonne, Salle Delamarre

Sur la mauvaise conduite des soldats romains. Lettre de Septime Sévère au koinon d’Asie

Pendant la guerre civile après la mort de Commode, les cités des provinces furent terrorisées par les soldats romains. Une lettre de Septime Sévère à la Ligue lycienne datant de 197 nous a récemment appris que les soldats romains utilisaient la torture pour interroger les provinciaux, ce qui est contraire aux pratiques juridiques normales. Or, une nouvelle lettre du même empereur, trouvée en 2020 à Seferihisar et adressée au koinon d’Asie, est d’une teneur très similaire. Les plaintes des provinciaux contre le mauvais comportement des soldats romains stationnés dans les cités d’Asie ont conduit l’empereur à envoyer une commission dans la province pour traiter le problème.

----------------------------

Informations pratiques :

  • L'inscription est obligatoire (conférences en présentiel limitées à 30 personnes).
  • Accessible en visioconférence.

In english :

Cities, Kings and Romans: New Epigraphic Texts from Asia Minor

The central focus of the conference cycle is the Greek city state during the Hellenistic and Roman periods. On the basis of some unedited epigraphic texts found during survey and excavation activities in Ionia, Caria and Cilicia the relations to each other as well as to the dominant powers (Hellenistic kings, client kings and Romans) will examined. The inscriptions belong to different categories but they all have an official character:

1. The Client King Antiochos IV of Komagene and the Inscription of Göçük (18.01.2022): C. Iulius Antiochos IV of Commagene (38-72 AD) was one of the last important client kings. He ruled over Commagene, West Cilicia and some parts of Lycaonia. With the foundation of some new cities (Antiocheia on Kragos, Iotape, Philadelphia, Eirenopolis, Iuliosebaste) he strengthened his rule in his external territories. Some aspects of his policy towards the cities and the Roman rulers are reflected in an inscription from 61 AD found in Göçük near Antiocheia in Rough Cilicia.

2. City, Koinon and Festival: Record of a Governer’s Inquisition on Stone from Iuliosebaste in Western Cilicia (25.01.2022): A huge block from the Agora of Iuliosebaste in Western Cilicia contains an exceptional text with an extract from tribunal acts of the governor of Cilicia. The tribunal took place in Selinus ca. 159 AD. In the court hearing the governor (Tib. Claudius Stratonikos) tries to find out why the city of Iuliosebaste has neglected to pay the required contribution to a festival (probably that of the Koinon of Cilicia). Eye-catching are the contradictory answers of the representatives of Iuliosebaste.

3. The Isopoliteia Treaty Between Magnesia on the Maeander and Teos (01.02.2022): With the recognition of their asylia by most states of the Greek world Magnesia and Teos became respected poleis in the last decade of the 3rd century BC. Both cities used isopolity as an instrument to strengthen their ties with important states. A long inscription cut on a 3,0 m high marble stele found in the Artemision of Magnesia reveals now that Magnesia and Teos signed an isopolity treaty with each other c. 202 BC.

4. On the Misbehaviour of Roman Soldiers. Letter of Septimius Severus to the Asian League (08.02.2022): During the civil war after the death of Commodus the cities in the provinces were terrorized by Roman soldiers. From a letter of Septimius Severus to the Lycian League from the year 197 we learn that Roman soldiers used torture during questioning provincials against standard juridical practice. A new letter of the same emperor addressed to the Asian League found 2020 in Seferihisar is very similar in context. The complaints of the provincials against the misbehaviour of Roman soldiers stationed in the cities of Asia forced the emperor to send a commission to the province to deal with the matter.

Partager avec les amis

Date et heure

Adresse

Sorbonne

17 rue de la Sorbonne

75005 Paris

France

Afficher la carte

Organisateur EPHE - PSL

Organisateur de Cités, Rois et Romains : nouveaux textes épigraphiques d’Asie Mineure

Sauvegarder cet événement

Événement sauvegardé