Atelier n°5 : Communiquer les archives numériques aux Archives Nationales

Panneau des Actions

Atelier n°5 : Communiquer les archives numériques aux Archives Nationales

L'ADEMEC a la joie de recevoir Émeline Levasseur, Julien Fenech et Matias Ferrera du Département de l’administration des données des AN !

Par ADEMEC

Où et quand

Date et heure

Lieu

Ecole nationale des chartes 65 Rue de Richelieu 75002 Paris France

Carte et itinéraires

Comment s'y rendre

À propos de cet évènement

  • 1 heures 30 minutes
  • Billets électroniques sur mobile

Pour cet atelier, c'est non pas un mais bien trois intervenants qui viendront nous parler de la question cruciale de la communication des archives nativement numériques gérées dans un SAE, et d'un début de réponse apportée par les équipes des Archives Nationales.

Désormais intervenante habituée des ateliers ADEMEC, Émeline Levasseur est ancienne du master et responsable du chantier de reprise du patrimoine numérique et de la pérennisation. Julien Fenech, ancien TNAH également, est chef de projet sur la reprise des métadonnées. Matías Ferrera, est archiviste paléographe, conservateur du patrimoine, chef de projet pour la collecte d'archives numériques. Tous trois font partie du département de l’administration des données (DAD) des Archives nationales.

Le DAD a tenté d’amener des éléments de réponse à la problématique de la communication des archives numériques, suite à de récentes demandes de communication.

Cette question de la communication des archives nativement numériques gérées dans un SAE, et sorties sous la forme d’un Dissemination Information Package (DIP), se pose depuis plusieurs années. Le DIP reste un format interprétable par une machine et peu intelligible pour le chercheur, en bout.

Pour le rendre plus intelligible, une transformation doit avoir lieu. Cette nouvelle forme, qui peut être discutée, suppose une manipulation en dehors du SAE qui remet en question l’intégrité des archives qui a été assurée jusqu’à leur sortie du système. Comment continuer à la garantir après cette transformation ?